Vous naviguez en mode anonymisé, plus d’infos

J'ai compris !

Vous trouverez ici la navigation.

NOA est là pour vous aider et répondra à toutes vos questions 😀.

Fermer
Je suis Noa !

Le Lionbot de la Région Nouvelle-Aquitaine

Campus des métiers du bois

La filière forêt, bois et papier en Nouvelle-Aquitaine

Temps de lecture 5 minutes

Première Région forestière française avec 2,8 millions d’hectares de surfaces boisées, la Nouvelle-Aquitaine valorise sa filière forêt, bois et papier pour son rôle économique et environnemental primordial. Intégrant de nombreuses activités, la filière représente 50 000 emplois et un chiffre d’affaire dépassant les 10 milliards d’euros.

Publié le Jeudi 21 novembre 2019
  • #Bois et forêt
  • #Filières
  • #Cluster, Pôle compétitivité et Technopole
  • #Entreprise

La plus grande surface boisée de France métropolitaine

La forêt occupe 34% du territoire de la Nouvelle-Aquitaine, largement en tête des Régions françaises pour l’exploitation des bois : les forêts régionales fournissent chaque année une moyenne de 10 millions de m3 de bois, soit plus du quart de la production française.

A la fois bassin d’emplois, puits de carbone et réserve de biodiversité, la forêt couvre l’espace régional avec de grandes disparités entre les départements.
Dominant largement dans les massifs forestiers des Pyrénées-Atlantiques, de Dordogne ainsi qu'au sud de la Haute-Vienne et de la Corrèze, les feuillus (hêtre, châtaignier, peuplier et chêne) s’étendent sur plus de 60 % de la Région. Ce sont pourtant les résineux les plus prélevés : ils totalisent 70 % des volumes collectés. La Nouvelle-Aquitaine est ainsi la première Région française pour la récolte du pin maritime, qui façonne l’identité du massif forestier des Landes de Gascogne, l'un des plus vastes d'Europe. Le pin maritime régional représente à lui seul près de 90 % de la récolte nationale.

La forêt, un rôle essentiel pour l’emploi régional

La filière forêt, bois et papier inclut quatre principaux secteurs d’activités :

  • la sylviculture et l’exploitation forestière ;
  • le sciage et le travail du bois ;
  • l’industrie du papier et du carton ;
  • les travaux de charpente.

À ce noyau dur s’ajoutent la fabrication de meubles, la menuiserie et les autres constructions utilisant du bois, l’équipement pour l'exploitation forestière ou la transformation du bois, ainsi que des activités d’accompagnement : établissements de formation, instituts de recherche, organismes professionnels...

La filière forêt, bois et papier en Nouvelle-Aquitaine totalise ainsi plus de 50 000 salariés dont 31 000 dans les quatre principaux secteurs d’activités. Le chiffre d’affaires de la filière dépasse les 10 milliards d’euros, et bénéficie d’un solde de balance commerciale positif. La Nouvelle-Aquitaine gagne la deuxième place des Régions françaises exportatrices en produits de la forêt et du bois, derrière le Grand Est.

Grandes disparités
La surface boisée varie ainsi de 12 % pour les Deux-Sèvres à 58 % pour les Landes.
Le saviez-vous ?

En 2015, 64 % des volumes de bois récoltés dans la Région étaient issus de forêts certifiées gérées durablement (label PEFC majoritaire), contre moins de 47 % dans le reste de la France.

Chiffres clés de la filière forêt, bois, papier 

  • 50 000 emplois
  • Plus de 10 milliards d’euros de chiffre d’affaires annuel
  • 1,6 milliard d’export en 2016, confortant une balance commerciale positive.

Première Région forestière française

  • 2,8 millions d'hectares de surfaces boisées
  • 34 % du territoire régional
  • 91 % des surfaces forestières sont détenues par des propriétaires privés

Première Région pour la récolte de bois

  • 10 millions de m3 prélevés chaque année, soit plus du quart de la production de bois français
  • Première Région pour la récolte de pin maritime : 56 % des prélèvements régionaux
  • Deuxième Région pour la récolte de feuillus (ex-aequo avec la Région Bourgogne-Franche-Comté) : 1,5 million de m3 de bois récoltés, hors bois énergie

La politique régionale : s’appuyer sur la gestion durable et l’innovation

Pour la Région, l’objectif est de créer davantage de valeur et d’emplois dans un contexte de mondialisation marqué par le changement climatique. La filière forêt, bois et papier doit répondre aux demandes croissantes, tout en intégrant une gestion durable essentielle à l’écosystème

La Nouvelle-Aquitaine mène une politique d'intervention forte en faveur de la filière, en mobilisant ses financements propres et les fonds européens du FEADER, gérés au travers des Programmes de Développement Rural (PDR).
De l’amont à l’aval de la filière, c’est un dialogue constant avec les professionnels que la Région noue pour structurer une interprofession régionale, stimuler la gestion sylvicole et accroître la compétitivité des entreprises de la transformation. 
 
En plus d’encourager la diffusion des bonnes pratiques et l’anticipation des changements, la Région fait de l’innovation une priorité. Autour de domaines stratégiques comme la construction, la fibre ou la chimie verte, le pôle de compétitivité Xylofutur rassemble industriels, centres de recherche et fédérations professionnelles pour renforcer la performance des entreprises de la filière avec le développement de produits adaptés aux exigences des marchés.

Innovons aujourd'hui, Explorons demain