Vous naviguez en mode anonymisé, plus d’infos

J'ai compris !

Vous trouverez ici la navigation.

NOA est là pour vous aider et répondra à toutes vos questions 😀.

Fermer
Je suis Noa !

Le Lionbot de la Région Nouvelle-Aquitaine

Café de l'Espace - tiers-lieu

Tiers-Lieux : le nouveau monde du travail

Temps de lecture 8 minutes

Les tiers-lieux ne sont pas seulement des espaces de travail partagés. En accueillant de nouveaux modes d’organisation et de vie sociale, ces environnements créatifs sont le creuset d’une intelligence collective. La Région encourage la répartition équilibrée de plus de 300 tiers-lieux dans ses territoires, et soutient leur développement.

Modifié le Mercredi 27 juillet 2022
  • #Aménagement numérique
  • #Numérique
  • #Entreprise
  • #Incubateur, Pépinière et Tiers-lieu
  • #TPE

De par leur nature hybride, les tiers-lieux répondent à des besoins non-assouvis : en 1er lieu des espaces de travail partagés ouverts à tous (plus que jamais nécessaires avec le développement massif du télétravail et l’enjeu de relocalisation de la production), mais aussi des lieux d’inclusion numérique, de programmation culturelle, de formation, d’accompagnement de projets, de cafés associatifs, de jardins partagés…

Portés par des collectifs citoyens aux dynamiques entrepreneuriales, les tiers-lieux sont des lieux où l’on travaille, où l’on se retrouve, où l’on se parle, où l’on échange, où l’on se cultive.

La Nouvelle-Aquitaine compte aujourd’hui plus de 300 tiers-lieux ouverts et une centaine en projet dans les territoires. Ce résultat singulier est le fruit d’une politique engagée par la Région depuis plusieurs années et qui lui permet d’atteindre un maillage territorial unique sur le plan national.

L’évaluation de 10 ans d’action publique en faveur des tiers-lieux

En 2021, la Région s’est engagée dans une évaluation de 10 ans d’action publique en faveur des tiers-lieux. Cette évaluation a mobilisé pendant 6 mois une cinquantaine d’acteurs : des tiers-lieux, des réseaux de tiers-lieux, des partenaires publics et privés et de nombreux élus et collaborateurs de la Région. Elle démontre l’atteinte des objectifs et la pertinence du soutien régional à l’amorçage des tiers-lieux :

  • La Région dispose d’un maillage territorial inédit hors métropole : 1 tiers-lieu pour 17 788 habitants contre 1 tiers-lieu pour 33 761 habitants en moyenne au national (source France Tiers-Lieux). 52% des tiers-lieux néoaquitains sont situés en milieu rural.
  • La Région a contribué par son financement à l’ouverture ou au développement de près de la moitié des tiers-lieux ouverts (soit environ 150 projets soutenus depuis 2012 sur 310 tiers-lieux ouverts).
    Avec un effet déclencheur déterminant : 41% des tiers-lieux n’auraient pas vu le jour sans l’aide technique et financière de la Région. Et effet accélérateur avéré : le soutien régional contribue à renforcer fortement la crédibilité des projets vis-à-vis des autres collectivités (EPCI et départements) et de l’Etat (ANCT).
  • Un taux de pérennisation élevé : 90% des tiers-lieux aidés sont toujours en activité. Pour autant, 60% des tiers-lieux soulignent ne pas avoir développé un modèle économique suffisamment stable.
  • Le réseau régional porté par la SCIC Coopérative Tiers-lieux est reconnu comme déterminant par les tiers-lieux pour accompagner leurs projets, professionnaliser les équipes salariées (formation nationale certifiante "Piloter un tiers-lieu"), créer et mettre à disposition des ressources mutualisées.
  • Les tiers-lieux proposent une offre de services diversifiée : espaces de travail partagés, accès à la formation, programmation artistique et culturelle, médiation numérique, action sociale et citoyenne, services d’alimentation durable, … en réponse à des besoins locaux, contribuant à la redynamisation et au renouvellement de l’attractivité des territoires.
  • Animés par des collectifs professionnels et citoyens, les tiers-lieux sont des laboratoires d’expérimentations locales, incubateurs de nouveaux projets d’innovation sociale et territoriale.

Dans ce contexte, et au regard de leur impact positif sur les territoires, réaffirmé par les crises successives et en résonnance aussi avec les aspirations nouvelles des citoyens dans leur rapport au travail (quête de sens, qualité de vie, transitions, proximité, démobilité choisie …), la Région a redéfini sa stratégie pour les années 2022-2024.

Tiers-lieux : l’ambition de la Région

La Région a voté à l’unanimité en Séance Plénière de juin 2022 une politique volontariste pour finaliser le maillage territorial et soutenir le développement des tiers-lieux existants. Pour cela, elle a lancé son Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) le 1er juillet 2022 ouvert en continu jusqu’au 1er septembre 2024.

Les objectifs de l’AMI

  • soutenir les projets de création de tiers-lieux pour permettre à chaque néo-aquitain de disposer d’un tiers-lieu à moins de 20 minutes de son domicile.
  • soutenir les projets de développement de tiers-lieux déjà ouverts pour renforcer leur ancrage territorial, les coopérations avec les acteurs locaux, professionnaliser les conditions d'accueil et consolider leurs modèles socio-économiques par la production de nouvelles offres de services et l’hybridation de leurs ressources dans l’un des 4 domaines suivants : se former autrement ; travailler et produire autrement dans l’artisanat ; travailler et produire autrement dans l’agriculture ; pouvoir expérimenter et innover.

A qui s’adresse cet AMI ?

Pour les projets de création

Le soutien régional peut être accordé aux structures de droit privé et public implantées dans la région dans les territoires où il n’existe pas de tiers-lieu ouvert à moins de 20 mn en voiture :

  • Associations
  • Entreprises TPE et PME, et leurs regroupements, structures de l'Économie Sociale et Solidaire (ESS).
  • Collectivités locales et leurs regroupements dans le cadre de partenariats opérationnels avec les collectifs d’utilisateurs

Pour les projets de développement

Le soutien régional pourra être accordé aux tiers-lieux néo-aquitains existants référencés dans la carte régionale ouverts depuis au moins 3 ans et employeurs (à minima 0,5 ETP)

Candidatez

Retrouvez l’Appel à Manifestation d’Intérêt "Tiers-lieux 2022 – 2024" dans son intégralité sur le guide des aides de la Région et téléchargez le dossier de candidature.
Date limite de dépôt de votre candidature : 01/09/2024

Tiers-lieux, de quoi parle-t-on ?

Chaque tiers-lieu est unique, mais ils proposent tous un socle commun de services : la gestion et l’animation d’espaces de travail partagés (bureaux et/ou ateliers artisanaux dont fablabs et/ou terres agricoles partagées) qui répondent à 5 critères :

  • ouverture à tous types de professionnels, quels que soient leurs statuts (entrepreneurs, indépendants, salariés en télétravail…) et leurs secteurs
  • de manière flexible et accessible
  • avec un accès numérique haut-débit ou très-haut-débit (fibre optique)
  • un accueil humain
  • la possibilité de s’impliquer dans la gestion et l’animation de la vie quotidienne de l’espace (gouvernance collective)
Le saviez-vous ? Les tiers-lieux, acteurs des transitions au cœur de NéoTerra

En offrant la possibilité d’une démobilité choisie, en favorisant les coopérations locales, en permettant à une nouvelle génération d’agriculteurs de mettre en œuvre des pratiques agroécologiques et plus largement, en offrant d’autres modes d’entreprendre, les tiers-lieux prennent toute leur place dans les dynamiques de transitions. La politique Tiers-lieux s’inscrit donc pleinement dans la feuille de route Néo Terra votée en 2019 et engageant la Région dans la transition écologique et énergétique.

Une action régionale soutenue par l’Etat

Le soutien au développement d’activités de formation dans les tiers-lieux de l’AMI tiers-lieux s’inscrit dans une démarche de co-construction entre l’Etat et les Régions, via le dispositif DEFFINUM (Dispositif France Formation Innovante NUMérique) dans le cadre du Pacte d’Investissement dans les Compétences. Il s’agit d’encourager les tiers-lieux à coopérer avec les acteurs de l’orientation, de la formation, de l’emploi, afin d’améliorer l’accès et l’offre de formation dans les territoires.

Un AMI salué par le CESER

Le Conseil Economique Social et Environnemental Régional considère que les tiers-lieux constituent de véritables laboratoires d’expérimentation des transitions écologique, économique, sociale et numérique de la société. Dans l’avis qu’il a rendu public, il salue la stratégie régionale proposée

La carte des tiers-lieux avec la Coopérative Tiers-lieux

La Coopérative Tiers-lieux accompagne et fédère depuis 2011 le réseau des tiers-lieux en Nouvelle-Aquitaine. Elle développe également un laboratoire de l’innovation organisationnelle et met à jour une carte et un annuaire des espaces. La Région Nouvelle-Aquitaine soutient, avec le concours du Fonds Social Européen (FSE), le développement du réseau régional des tiers-lieux par la Coopérative Tiers-lieux. L’objectif est d’améliorer la professionnalisation de ce nouveau secteur d’activité.

Pour en savoir plus, télécharger aussi le panorama des Tiers-lieux néo-aquitains en chiffres et en graphiques.

Notabek - Bureau d'étude
Pour trouver votre bureau ou votre local professionnel en Nouvelle-Aquitaine Je trouve un bureau ou un local professionnel

Innovons aujourd'hui, Explorons demain