Fermer
Je suis Noa !

Le Lionbot de la Région Nouvelle-Aquitaine

Oncosphère, Université de Poitiers

Filières prioritaires

La filière santé en Nouvelle-Aquitaine

Temps de lecture 8 minutes

Garantir l’accès aux soins, sur tout le territoire et pour toute la population, encourager les entreprises à innover, favoriser la recherche, collaborer avec les universités et les hôpitaux ou tous ceux qui travaillent dans le domaine de la santé… Tels sont les défis que la Région veut relever pour une médecine de demain.

Publié le Vendredi 15 novembre 2019
  • #Santé
  • #Filières
  • #Entreprise

La santé dans les compétences régionales

S'il est vrai que les soins ne font pas partie des compétences de la Région, la santé, quant à elle, impacte de nombreuses compétences régionales comme la recherche, les entreprises et l'aménagement du territoire avec la question de la déprise médicale. En charge des formations sanitaires et sociales, la Région joue de plus un rôle pilote dans l’innovation en lien avec l’e-santé.

Françoise Jeanson, conseillère régionale déléguée à la santé et à la silver économie lors du lancement de la feuille de route santé en janvier 2018.

Elaborée après une phase de concertation avec quelques 230 partenaires et acteurs de la santé, la feuille de route régionale pour la période 2018 - 2021 intègre donc quatre grands chantiers thématiques : 

  • le développement des territoires de santé et la lutte contre la déprise médicale ;
  • les défis de la médecine de demain et des technologies ;
  • l’innovation et la compétitivité des entreprises de la santé ;
  • la prévention et la santé-environnement.
Feuille de route santé © Région Nouvelle-Aquitaine

La lutte contre les déserts médicaux

Maintenir et améliorer un accès équitable à la santé nécessite une vraie stratégie à l’échelle du territoire régional. La Nouvelle-Aquitaine fait de l’innovation le pilier de son action. En agissant sur la formation des professions sanitaires et sociales, le soutien aux projets innovants, le déploiement des services et usages numériques, la recherche et la prévention, la Région relève le défi de la lutte contre les déserts médicaux.
Parallèlement à la création de centres et de maisons de santé pluriprofessionnelles, la Région encourage particulièrement la télémédecine et les innovations de l’e-santé au service du patient. Cette stratégie va de pair avec le déploiement du Très Haut Débit, une priorité pour de multiples usages comme les téléconsultations, la téléexpertise, la téléassistance, les objets connectés ou l’e-learning.
 

DÉSERT MÉDICAL
Cette notion identifie le cumul des difficultés pour recourir à différents services de santé : par exemple un très faible accès aux médecins généralistes, l’éloignement des services d’urgence ou l’absence de pharmacie à proximité.

Plusieurs projets innovants dans l’e-santé et la télémédecine sont déjà déployés dans la Région. Lancé en 2012, le logiciel PAACO/Globule aide à la coordination des parcours de soins. Le logiciel est utilisé par la Plateforme Territoriale d’Appui (PTA) Santé Landes pour le suivi des maladies chroniques à domicile. OPTIC-AVC, porté par Exelus, une start-up de Gironde, met en place une solution de télémédecine pour la prise en charge immédiate des victimes d’accident vasculaire cérébral. Exelus a également développé en 2016 Nomadeec, plate-forme de télémédecine adoptée par un quart des SAMU en France. e-Dom Santé permet à l’équipe de l’Institut Bergonié, à Bordeaux, de suivre à distance des patientes atteintes d’un cancer du sein. En Corrèze, Téléplaies 19 concerne la mise en place d’un réseau départemental de coordination des consultations de plaies complexes par télémédecine.

TÉLÉMÉDECINE
Il s’agit de la réalisation d’actes médicaux à distance à l’aide d’outils numériques.

Relever les défis de la médecine de demain

Neurosciences, décryptage du génome, intelligence artificielle (IA), biotechnologies, immunothérapie, épigénétique… Biologie et numérique s’allient pour donner naissance à la médecine de demain, déjà en marche en Nouvelle-Aquitaine. Partant d’une médecine à dominante curative et empirique, l’avenir est à une médecine de la prévention, de la prédiction, de la personnalisation et de la participation. La Région soutient la recherche fondamentale pour que des solutions innovantes et expérimentales se transforment en traitement ciblé et adapté aux patients. 
Elle poursuit ses efforts en faveur des neurosciences avec Bordeaux Neurocampus. Parmi ses domaines d’excellence, la Région appuie la structuration d’un écosystème spécialisé dans la réparation du corps humain (transplantation, neurosciences, cardiologie, orthopédie), qui fait appel à la fois à des technologies industrielles et thérapeutiques : dispositifs médicaux, ingénierie tissulaire et cellulaire ou instrumentation et robotique.

Oncosphère contre le cancer

Programme régional engagé dans la lutte contre le cancer, Oncosphère a pour vocation d’apporter aux industriels et cliniciens tous les moyens nécessaires pour que leurs innovations deviennent une réalité pour les patients. Oncosphère rassemble les sites hospitalo-universitaires de Bordeaux, Limoges et Poitiers pour mieux détecter les innovations et favoriser les transferts industriels. L’atout indéniable du programme est la pluridisciplinarité du réseau avec une très forte implication des sciences, technologies, informatique et mathématiques.

Innovation et compétitivité des entreprises de santé

Des aides à l’investissement jusqu’à l’internationalisation, la Région agit sur tous les leviers du développement économique pour stimuler l’innovation, faire grandir les pépites régionales et rendre les entreprises de la santé plus compétitives. La Nouvelle-Aquitaine dispose de nombreux atouts à mettre en valeur, dans les secteurs du numérique et la santé, des dispositifs médicaux et de l’instrumentation, de l’industrie cosmétique, de l’industrie pharmaceutique et du thermalisme.
La Nouvelle-Aquitaine est un territoire majeur de l’industrie de la cosmétique, soutenue par le pôle de compétitivité Comestic Valley. Avec 25 % de parts de marché, elle est la deuxième Région thermale de France. La Région fédère la filière avec un plan de développement ambitieux, construit avec le cluster Aqui O Thermes sur la période 2018 à 2022, pour conforter son rang. 

La prévention et la santé-environnement

Œuvrer pour la santé, c’est aussi agir sur l’environnement et la prévention. La politique régionale de prévention vise particulièrement les publics ciblés par les compétences propres de la Région : les lycéens et les apprentis, les jeunes dans les missions locales, les étudiants de l’enseignement supérieur et des formations sanitaires et sociales, les demandeurs d’emploi, les personnes âgées ou les agriculteurs. Parmi les priorités régionales se trouve la lutte contre les pesticides, qui reste un des premiers objectifs du Plan régional Santé-Environnement.

Télécharger le plan régional santé

Innovons aujourd'hui, Explorons demain