Vous naviguez en mode anonymisé, plus d’infos

J'ai compris !

Vous trouverez ici la navigation.

NOA est là pour vous aider et répondra à toutes vos questions 😀.

Fermer
Je suis Noa !

Le Lionbot de la Région Nouvelle-Aquitaine

Studio 2d3D Animations emploi

Formation : l’action de la Nouvelle-Aquitaine pour l’emploi

Temps de lecture 6 minutes

Dans le mouvement de la réforme de la formation professionnelle et de l’apprentissage, la Région Nouvelle-Aquitaine mène sur son territoire la transformation de la formation professionnelle, au service des entreprises et des publics en recherche d’emploi. Son objectif : qualifier plus et mieux pour insérer durablement.

Publié le Lundi 21 octobre 2019
  • #Création d'emplois
  • #Emploi
  • #Formation professionnelle
  • #Éducation et formation
  • #Demandeur d'emploi
  • #Étudiant
  • #Jeune actif
  • #Particulier

La formation professionnelle au cœur du développement économique

La formation professionnelle, l’apprentissage et l’alternance demeurent une compétence historique de la Région Nouvelle-Aquitaine. Fidèle à son ambition, la Région agit pour en faire un des meilleurs chemins vers le premier emploi, la reconversion professionnelle ou le retour à l’emploi, en multipliant les ponts avec les entreprises. Ainsi, près de 7 apprentis sur 10 trouvent un emploi durable dans les six mois après leur formation par apprentissage.

Même si la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel, votée en 2018, réforme en profondeur la formation professionnelle et l’apprentissage, la Région reste au centre du jeu. La formation est directement liée au développement économique, sa plus importante compétence exclusive. Dans le mouvement de la réforme, la Région entend donc participer à la transformation de la formation professionnelle, pour mieux répondre aux besoins des entreprises et des filières.

La loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel

2019 est une année de transition pour la formation professionnelle et l’apprentissage, avec l’application progressive de la réforme votée en 2018. La loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel, promulguée en septembre 2018, individualise le droit à la formation en instaurant le compte personnel de formation (CPF) pour les salariés. Elle simplifie la formation professionnelle au sein des très petites entreprises (TPE) et petites et moyennes entreprises (PME).

La réforme libéralise également le marché de l’apprentissage, auparavant encadré par la Région, et change son mode de financement. Les centres de formation d’apprentis (CFA) seront financés au nombre de contrats d’apprentissage. Et tout organisme de formation, une fois certifié, pourra ouvrir un CFA. Enfin, la réforme crée une nouvelle instance, France Compétences, pilotée par l’Etat, les partenaires sociaux et les Régions. France Compétences a pour mission principale la régulation de la qualité et des prix de formation.
 

Transformer le système de formation

Moderniser le système de formation professionnelle est tout l’objet du Pacte régional d’investissement dans les compétences. Pour cela, la Région engagera 648 millions d’euros, complétés par 502 millions euros de l’Etat, pour un total de 1,15 milliard d'euros affectés sur 4 ans (2019-2022). Ce pacte complète le Contrat de Plan Régional de Développement des Formations et de l’Orientation Professionnelles (CPRDFOP) de la Nouvelle-Aquitaine. 

Le contrat de plan régional définit les priorités et les actions concrètes de la Région, notamment en termes d’égalité d’accès à la formation et à l’emploi, et de développement des emplois et compétences de demain.

Le Pacte régional d’investissement dans les compétences amplifie les engagements pour passer le cap de transformation de la formation. Il s’agit de prendre en compte en temps réel les besoins des entreprises et des filières, de moderniser le contenu des parcours et de consolider l’acquisition d’un socle de compétences clés par les personnes les plus fragiles. Le Pacte fait également la part belle aux nouvelles approches pédagogiques, comme par exemple la digitalisation ou la formation en situation de travail. Il intensifie ainsi le recours au Fonds régional d’innovation en formation, inauguré en 2018, pour soutenir projets novateurs et expérimentations. 

L’objectif de la Région est bien d’accélérer la transformation de la formation professionnelle au service des entreprises et des personnes peu qualifiées, jeunes ou adultes, à la recherche d’un emploi, pour édifier ensemble la société des compétences.

A lire aussi : Contrat de Plan Régional de Développement des Formations et de l’Orientation Professionnelles (CPRDFOP) 

 
Pacte régional d’investissement dans les compétences
Lancé par l'Etat en collaboration avec les Régions, le Pacte régional d’investissement dans les compétences vise à moderniser le système de formation professionnelle.
La formation en Région, une compétence de longue date
  • 1983 : A l’issue des premières lois de décentralisation, dites lois Defferre, l’apprentissage et la formation professionnelle des jeunes et des demandeurs d’emplois deviennent une compétence attribuée aux Régions.
  • 1993 et 2004 :  Les lois qui qui se succèdent renforcent la place des Régions. 
  • 2014 : La loi du 5 mars 2014, relative à la formation professionnelle, à l'emploi et à la démocratie sociale, transfère l’ensemble de la compétence formation aux Régions. Elles se voient confier la formation professionnelle de publics spécifiques (illettrés, détenus, handicapés). 
  • 2015 : Avec la dernière loi de décentralisation, la loi NOTRe de 2015, les Régions ont la possibilité d’animer des opérateurs du service public de l’emploi : missions locales, maisons de l’emploi, Cap emploi, Plan Local d'Insertion et d'Emploi (PLIE)…
  • 2016 : La Région Nouvelle-Aquitaine met en œuvre le Plan 500 000 formations, lancé à l’échelle nationale, en ouvrant plus de 25 000 formations supplémentaires sur son territoire.

Innovons aujourd'hui, Explorons demain