Vous naviguez en mode anonymisé, plus d’infos

J'ai compris !

Vous trouverez ici la navigation.

NOA est là pour vous aider et répondra à toutes vos questions 😀.

Fermer
Je suis Noa !

Le Lionbot de la Région Nouvelle-Aquitaine

Actualité

Commerçants, artisans, producteurs : un accès à la vente en ligne facilité

Temps de lecture 17 minutes

La Région encourage plus de 7800 commerçants, producteurs et artisans à vendre en ligne via les places de marchés. Ces plateformes de e-commerce permettront aux entreprises néo-aquitaines de démultiplier leur visibilité et les opportunités de vente.

Modifié le Jeudi 9 septembre 2021
  • #Numérique
  • #Développement d'entreprise
  • #Entreprise

Dans le contexte du second confinement, la Région Nouvelle-Aquitaine a accéléré sa stratégie de relance de l’économie de proximité par les places de marché, afin que le e-commerce vienne soutenir le chiffre d’affaires des commerçants, producteurs et artisans régionaux.
Deux dispositifs régionaux proposent aujourd'hui :

  • des conditions d'accès tarifaires améliorées aux places de marché et un accompagnement spécifique à l'utilisation de ces plateformes,
  • la création de nouvelles dynamiques territoriales pour encourager le "consommer local".
Carte Places de marché Nouvelle-Aquitaine

Des conditions d'accès améliorées aux places de marché

Afin de démultiplier leur visibilité et leurs opportunités de vente et d’augmenter la commercialisation des produits des TPE et PME régionales, la Région a lancé un appel à manifestations d’intérêts à destination de l'ensemble de places de marché françaises.
L'objectif était de les inciter à proposer des conditions d'accès tarifaires améliorées et une offre d'accompagnement à l'utilisation de ces plateformes.
Pour postuler, les plateformes devaient abaisser d’au moins 30% leurs frais de participation qu’il s’agisse des frais de commission s’appliquant sur les ventes, des frais d’abonnement voire des frais de livraison sur l’ensemble de l’année 2021 ; recruter au moins 50 entreprises régionales (déjà inscrites suite au premier confinement ou nouvellement inscrites en novembre) et renforcer l’offre de formation et d’accompagnement des vendeurs régionaux.

La  sélection des places de marché privées a permis un effet de levier sur 3150 commerçants pour l'année 2021 sur les plateformes suivantes :

C Discount

Avec 20 millions de visiteurs uniques par mois, C Discount, dont le siège social est à Bordeaux, est le leader français du e-commerce . L’offre de produits atteint aujourd’hui 90 millions de produits, grâce à 12 500 vendeurs dont 5000 TPE/PME françaises.
Avec le soutien de 150000 euros de la Région, 300 entreprises pourront bénéficier des conditions suivantes :

  • Gratuité de l’abonnement standard à la marketplace (tarif habituel 39,99€ HT/mois) jusqu’au 30/04/21 ou au minimum 3 mois après l’inscription sur la plateforme
  • Gratuité des commissions pour les commandes à retirer en magasin jusqu’au 30/04/21
  • Réduction de 50% sur les commissions applicables aux commandes expédiées par les marchands jusqu’au 30/04/21
  • Réduction de 30% sur les commissions sur toutes les commandes effectuées du 01/05/21 au 31/12/21
  • Personnalisation de la boutique vendeur sur la plateforme (inclus d’ordinaire dans l’abonnement premium à 79,99€HT/mois)
  • Les 10 premières expéditions à des tarifs négociés

Ma Ville Mon Shopping

Créée en 2012 à Pau, E-SY COM développe et commercialise la solution Ma Ville Mon Shopping, plateforme de e-commerce locale pour les commerçants et artisans.
Avec plus de 10 800 commerçants représentant plus de 130 000 produits, Ma ville mon shopping est en forte croissance depuis le second confinement.
Avec le soutien de 150 000 euros de la Région, les entreprises des territoires partenaires pourront bénéficier des conditions suivantes pour l’année 2021 :

  • gratuité des frais de commission (normalement de 5,5% HT),
  • gratuité des frais de livraison,

dans la limite de 40 000 commandes et 10 000 livraisons.

TREZAM

Fondée en juin 2020 à Anglet, Trezam est une plateforme digitale de mise en relation entre commerçants locaux et consommateurs. Elle a pour vocation de devenir generateur de trafic physique pour les commerçants des centres-villes.
La plateforme - qui se développe très rapidement sur le sud de la Nouvelle-Aquitaine (Pays basque, Béarn et Landes) ne prélève aucun frais de commissions sur les ventes générées par les commerçants locaux.
Avec le soutien de 150 000 euros de la Région, 300 entreprises pourront bénéficier des conditions suivantes pour l’année 2021 :

  • Gratuité de l’abonnement standard à la market place (habituellement de 49,9€ HT par mois)

Twil

Twil (The Wine I Love) est une place de marché nationale dédiée à la vente de vin. Elle propose ainsi une sélection de vins nationaux dans le but de désacraliser la dégustation de vin et de rendre le choix accessible. En 2020, elle a réalisé un chiffre d’affaires de 4 millions d’euros, représentant 285 000 bouteilles vendues. Elle propose déjà une formation des entreprises à l’utilisation de l’outil.

La Région soutiendra l’action de 200 vignerons indépendants et petits négociants néo-aquitains, à travers une offre spéciale garantissant :

  • La gratuité de l’abonnement premium (accompagnement à mise en ligne, e-notoriété, rédaction de contenus, prise de photos, accompagnement réseaux sociaux)
  • La réduction des frais de commission à 15%
  • La logisitique sur-mesure intégrée

Pour aider à la mise en place de cette action, la Région soutient Twil à hauteur de 93 600 €.

Le Château Cantelaudette partage son expérience réussie de ventes en ligne avec la plateforme TWI

Cagette.net, plateforme dédiée aux agriculteurs et aux artisans

Cagette.net est une place de marché nationale dédiée aux agriculteurs et aux artisans de bouche (confituriers, brasseurs, fabricants de biscuits,…).
Pour s’inscrire, les producteurs (agriculteurs et artisans) doivent respecter une charte. Ils s’engagent à :

  • être une petite structure ;
  • fabriquer leurs propres produits ;
  • pratiquer une agriculture raisonnée.

La plateforme leur permet par la suite de distribuer directement leurs produits aux consommateurs dans les 2100 points de collecte réservés à cet effet. La plateforme ne prend aucune commission, ni de frais d’abonnement. Cependant, la formation à l’utilisation de la plateforme par le producteur est payante.

La Région soutiendra 150 producteurs à hauteur de 500 €, permettant aux agriculteurs et aux artisans de réduire significativement le coût la formation.

Epicery

Epicery est une place de marché dédiée aux métiers de bouche. Son objectif est de digitaliser et revitaliser ces commerçants de quartier.
Ainsi la Région soutient à hauteur de 75 000 € une action à destination de 150 commerçants et artisans, travaillant dans les activités suivantes : primeurs, bouchers, poissonniers, fromagers, charcutiers, traiteurs, boulangers. Les cavistes et les épiceries fines constituent la cible secondaire.

Cette offre garantira :

  • Une réduction de 38% du coût d’abonnement ;
  • Un accompagnement personnalisé par le recrutement dédiié d’un responsable régional et de trois commerciaux pour accompagner à la création de catalogues en ligne

Les secteurs se fédèrent pour proposer leurs places de marchés

Pro-artista, la place de marché sectorielle des artisans d’art l’entreprise

Dayries SAS, entreprise spécialisé dans le développement web, s’est associée à la chambre des métiers de la Charente pour développer une plateforme dédiée à l’artisanat d’art. Une offre spéciale s’adressera aux 1800 artisans d’art de Nouvelle-Aquitaine.
Exceptionnellement, l’abonnement sera gratuit pour ces derniers jusqu’à la fin de l’année 2021. La formation à la plateforme sera personnalisée en fonction de la maturité numérique de l’artisan.

Librairies indépendantes de Nouvelle-Aquitaine

Créée en décembre 2014, la plateforme sectorielle librairies-nouvelleaquitaine.com regroupe aujourd’hui 90 librairies indépendantes implantées sur tout le territoire néo-aquitain. Elle propose la réservation en ligne de tous les livres référencés avec paiement et retrait en magasin.
En 2020, le nombre de clients a été multiplié par 10 passant de 15 000 (en 2019) à 145 000. En outre, l’usage du smartphone a dépassé l’usage de l’ordinateur représentant au total 52% des utilisateurs.

Les librairies indépendantes souhaitent développer une application, mieux se former, renforcer les paiements en ligne, poursuivre le recrutement et animer le portail pour s’imposer progressivement comme une référence auprès de nombreux lecteurs. 

Des dynamiques territoriales pour encourager le "consommer local"

La Région a également lancé un appel à projets pour soutenir des plateformes locales pour encourager le "consommer local" et encourager la digitalisation des commerçants de proximité par le recours à des places de marché.
Le dispositif vise à soutenir des initiatives de partenaires publics qui ne répondent pas seulement à l’urgence du second confinement mais s’assurent de la pérennité de leurs actions à travers une action renforcée pour recruter, former, animer les commerçants locaux et à faire connaître auprès du public consommateur la place de marché et soutenir l’achat local en ligne.

Le soutien de la Région sur les initiatives locales a eu un effet de levier sur 4300 commerçants :

Agglomération du Grand Périgueux

Le Grand Périgueux s’est associé à la plateforme mavillemonshopping.fr pour proposer gratuitement aux commerçants, artisans locaux et de proximité une solution de vente en ligne.
Le Grand Périgueux regroupe environ 3 118 artisans inscrits à la CMA 24 et 2 469 entreprises adhérentes à la CCI. L’action vise à atteindre 2200 entreprises dont l’abonnement sera pris en charge.

L'agglomération a organisé la distribution de bons d’achat aux foyers du territoire d’une valeur de 10 euros pour les 5000 premiers acheteurs de la plateforme ainsi qu’un plan de communication massif sur le réseau d’affichage des villes et des transports publics.
La Région a accordé au projet une aide de 50 000 euros.

Communauté de communes Landes Nature

La Communauté de communes Landes Nature a fait le choix de prendre en charge l’abonnement à la plateforme Trezam pour ses 120 commerçants.
Une personne assure l’animation de la communauté des commerçants et artisans et la réalisation de séminaires en lien avec les équipes de Trezam et les tiers lieux du territoire pour le suivi de l’appropriation de la plateforme.
La Communauté de communes complète et renforce le service de logistique de la place de marché en investissant dans un service de livraison à domicile en voiture électrique proposé par une start-up du territoire, l’entreprise Weneed, et un réseau de casiers intelligents sur les places des mairies du territoire.
La Région a accordé au projet une aide 40 500 euros.

Pôle d’Equilibre territorial et Rural Cœur Entre-Deux-Mers

Le PETR du Cœur Entre-Deux-Mers a contractualisé avec la CCI Bordeaux Gironde et la CMA33, qui portent une dynamique mutualisée d’accompagnement et de formation des commerçants et artisans, autour de la plateforme mavillemonshopping.fr.
Cette action mutualisée permet aux EPCI partenaires de profiter de tarifs négociés sur la plateforme (13 780 euros au lieu de 50 570 euros). Le PETR prend en charge l’abonnement à la plateforme pour le compte de ses 5 communautés de communes adhérentes (soit 102 782 habitants) et pour 1200 commerçants.
Les commerçants pourront bénéficier des actions d’accompagnement et formation offertes par les réseaux consulaires.
La Région a accordé au projet une aide de 40 000 euros.

CCI et CMA Gironde

La Chambre de commerce et d’industrie (CCI) Bordeaux Gironde et la Chambre des métiers et l’artisanat (CMA) de Gironde se sont engagées à développer la solution « ma ville, mon shopping » au sein de la Gironde. Plusieurs collectivités ont choisi de s’associer aux deux organismes, pour permettre à leurs commerçants d’accéder à la plateforme de manière avantageuse.
Le choix d’une solution unique, mutualisée et partagée à l’échelle du territoire, répond à un objectif d’efficacité. Elle permet de diminuer les coûts par un effet de masse, mais aussi de couvrir l’ensemble du territoire, qu’il s’agisse de communes petites ou grandes, rurales ou urbaines. Cette cohérence territoriale permettra également de maximiser les efforts de communication entrepris par les différents partenaires, avec un seul et même message porté.

Les territoires ayant rejoint le partenariat : 

  • Communauté de Communes Convergence Garonne
    La CDC convergence Garonne regroupe 27 communes pour une population de 32 000 habitants et compte environ 450 entreprises qui pourront bénéficier du dispositif. La CCI et la CMA s’engagent à former et accompagner les commerçants. En complément, l’EPCI offre aux commerçants la valorisation de leurs boutiques en ligne par des photos professionnelles et un appui au contenu rédactionnel. Il complète par un plan de communication dédié tant auprès des commerçants que de sa population.
  • Agglomération du Libournais
    La CALI (Communauté d’Agglomération du Libournais) a fait le choix de s’entourer de la CCI et de la CMA. Ils agiront dans le cadre de l’accompagnement des entreprises sur l’utilisation de l’outil, mais la collectivité assurera à ses commerçants un accès gratuit et sans frais de commission jusqu’au 31 décembre 2021. Elle souhaite recruter 300 entreprises sur le territoire. La place de marché vient compléter les dispositifs d’urgence en soutien à la digitalisation des commerçants. Informations et inscriptions
  • Communauté de communes de Blaye
    En complément de l’offre portée par les partenaires, la collectivité s’engage à proposer accompagnement individuel de 2 heures sur l’outil pour les commerçants intéressés. La plateforme sera accessible à l’ensemble des commerçants, dont elle en dénombre 460, jusqu’en décembre 2023. Elle compte fidéliser 80 entreprises à la place de marché. La démarche n’est pas encore finalisée. En savoir plus sur le site de la CC de Blaye
  • Communauté de communes de Castillon-Pujols
    La communauté de communes de Castillon-Pujols compte proposer aux 100 commerçants recensés, un accompagnement individuel de 2h directement au sein de leurs boutiques. Ceci est une amorce d’un projet de plus grand envergure : CASTILAB. En savoir plus sur le site de la Communauté de Communes de Castillon Pujols
  • Communauté de communes de Montesquieu
    La communauté de communes ciblera ses 320 commerçants, et 32 d’entre eux bénéficieront d’un accompagnement individualisé de 2h en boutique. Les autres auront la possibilité de suivre les webinaires de formation. Pour en bénéficier
  • Communauté de communes Sud Gironde
    En novembre 2020, elle s’était associée au site fairemescourses.fr pour maintenir l’activité des 1524 commerçants de son territoire, grâce au click and collect. Elle souhaite prolonger et développer l’action grâce à « Ma ville, mon shopping ». Comme les autres EPCI de Gironde, les commerçants seront individuellement accompagnés sur la prise en main de l’outil. Pour s’inscrire

Communauté de communes du Pays Foyen

La communauté de communes du Pays Foyen a choisi de créer sa propre solution de place de marché, grâce à Acheteza, pour aider ses 1600 entreprises, avec l’objectif d’avoir 100 entreprises actives en 2021. Dans ce cadre, elle prendra en charge la formation à l’outil, l’accompagnement des commerçants et  la communication sur le dispositif auprès des habitants.
La solution est personnalisée selon l’identité du territoire. Elle permet à tous les chefs d’entreprise de proposer de la vente en ligne, de la demande de devis, de la prise de rendez-vous, de l’e-réservation directement sur la plateforme. 

Pour s’inscrire en tant que commerçant, il vous suffit d’envoyer un mail
 

Tous Bassin

La communauté d’agglomération du Bassin Sud (COBAS) s’est associée à l’entreprise "Tous Bassin" pour proposer une place de marché qui s’adresse tout particulièrement aux commerces alimentaires, commerces non-alimentaires, ostréiculteurs, structures de loisirs, créateurs de produits locaux, restaurants...

Aujourd’hui, elle permet de recenser les 693 entreprises proposant du click and collect. Cependant, elle aimerait aller plus loin en proposant un service de livraison. La place de marché continuera à former ses nouveaux arrivants. Elle proposera également des conditions tarifaires en dessous des pratiques du marché.

Communauté d’agglomération de Rochefort

La communauté d’agglomération de Rochefort a fait le choix de développer sa propre solution de place de marché. Ainsi elle vise à mener la relation commerçant, artisan ou restaurateur avec le consommateur final.

Elle regroupe 600 entreprises sur son territoire et elle entend en convaincre 50 la première année. A cet effet, elle proposera des conditions tarifaires avantageuses : une commission de 2,5% et une exonération des autres frais liés à la plateforme. 

Communauté de communes Ventadour Egletons Monédières

La communauté de communes a fait le choix de la solution "Achetez A" pour permettre à 50 entreprises, la première année, de bénéficier d’un nouveau canal de vente. Elle garantira également un accès gratuit à la plateforme. Des actions de formation sont prévues par l’éditeur de la plateforme et la CCI de Corrèze.

Pour vous inscrire, prendre directement contact avec la communauté de communes : contact@vivezventadouregletonsmonedieres.fr

Office de commerce et de l’artisanat de Haute-Corrèze

Cette plateforme existe depuis 5 ans. Elle a été développée en partenariat avec la communauté de communes de Haute-Corrèze. Avec la crise sanitaire, son utilisation par les commerçants s’est accrue en 2020. Ainsi, elle souhaite optimiser la plateforme et développer son offre actuelle (élargir à d’autres domaines).

L’offre restera la même avec des frais d’abonnement à 235 € et des frais de commission représentant 2,5% de la vente.

Pour vous inscrire, prendre contact avec l’office: contact@achetezenhautecorreze.fr

Communauté de communes du Périgord-Limousin

La communauté de communes a fait le choix de s’appuyer sur une place de marché existante sur le département de la Dordogne : le périgourdin. Elle a voulu miser sur la notoriété de la plateforme sur le territoire.

100 entreprises de la communauté de communes bénéficieront de conditions tarifaires avantageuses avec la gratuité de l’abonnement durant la première année, une commission réduite à 5% et d’une formation dispensée par l’éditeur de la plateforme.

Communauté de communes du Val de l’Eyre

En 2016, la communauté de communes lançait sa propre solution. Forte de 550 entreprises, elle souhaite évoluer pour référencer 1000 entreprises. En effet, aujourd’hui, il s’agit uniquement d’une mise en relation des entreprises et des particuliers. Elle souhaite transformer la plateforme en une véritable place de marché avec des fonctions de « click and collect », tout en maintenant sa totale gratuité et son accompagnement individuel. 

Communauté de communes du grand cubzaguais

La communauté a créé un outil numérique dédié à ses 150 entreprises. Elle garantit un accès privilégié à une place de marché en ligne avec 1,4% de frais de commission et un accompagnement individuel ainsi que collectif. 

Communauté de communes Fumel Vallée du Lot

La collectivité a fait le choix de s’associer à "Ma ville, mon shopping" pour aider ses 131 entreprises à développer leur activité en ligne. L'abonnement sera gratuit pour les entreprises la première année, sans frais de commission sur les ventes générées par les commerçants (les frais de commission passeront à 5,5 % à partir de la seconde année).

Pour la première année, les coûts de déploiement, de maintenance, du support technique, de création de contenus et d'abonnement sont supportés intégralement par la communauté de communes. L’accompagnement sera assuré par « Ma ville, mon shopping » ainsi que les CCI et CMA du Lot-et-Garonne. 

Communauté de communes du Béarn des Gaves

Une plateforme a été préalablement développée. Elle est accessible depuis novembre 2020. Ainsi, la communauté de communes entend s’appuyer sur cet outil et la développer afin de compter 250 professionnels référencés.

L’accès à la plateforme est gratuit, y compris les frais de commission. Seul les frais liés à la transaction sont à la charge de l’entreprise restent à sa charge.

Pour la tester, envoyez un mail à contact@e-mercat.com.

Département des Pyrénées Atlantiques

Le département a retenu par appel d’offres "Achetez à" pour déployer sa solution dès décembre 2020. En lien avec les EPCI partenaires, le département s’engage à former les utilisateurs.

Il garantit aussi un accès gratuit à la plateforme, seuls les frais de transactions bancaires de 1% restent à la charge de l’entreprise utilisatrice.

Innovons aujourd'hui, Explorons demain