Vous naviguez en mode anonymisé, plus d’infos

J'ai compris !

Vous trouverez ici la navigation.

NOA est là pour vous aider et répondra à toutes vos questions 😀.

Fermer
Je suis Noa !

Le Lionbot de la Région Nouvelle-Aquitaine

Actualité

BTP : Patxa’Ma réemploie les matériaux de construction

Temps de lecture 3 minutes

A Bayonne, dans les Pyrénées-Atlantiques, Patxa’Ma oeuvre dans la déconstruction et le réemploi des matériaux du bâtiment de seconde main. Une démarche militante, environnementale et solidaire qui connaît actuellement un joli coup d’accélérateur.

Publié le Jeudi 5 janvier 2023
  • #Développement d'entreprise
  • #Économie circulaire
  • #Entreprise

"Le secteur du BTP est, en France, le plus gros producteur de déchets et le plus gros consommateur de ressources", annonce Olivier Hirigoyen, l’un des deux cofondateurs de la structure. Sur la côte basque, les chantiers se multiplient, avec leur lot de déchets non traités. "Il y a beaucoup de gaspillage et les déchèteries sont débordées." Face à un tel constat, il fonde en 2019 Patxa’Ma, avec son complice Julien Simon.

Aujourd’hui, leur entreprise tourne autour de quatre activités : déconstruction, vente solidaire, formation-sensibilisation et études ressources. C’est d’ailleurs souvent par cette dernière phase que tout commence. "Avant toute opération de déconstruction, nous réalisons cette étude détaillée qui permet de référencer tous les matériaux des bâtiments, ainsi que leur potentiel à être réutilisés", explique Julien Simon. Ensuite, l’équipe intervient sur chantier. Menuiserie, plomberie, électricité... Chaque élément est déposé soigneusement. Une phase de déconstruction qui peut se dérouler aussi bien chez des particuliers qu’avec des professionnels ou des collectivités locales.

Parmi leurs futurs chantiers d’envergure, on compte par exemple un projet portant sur 200 logements à Bayonne, ainsi qu’une opération dans une école bayonnaise de 800m2 avant démolition et reconstruction. Puis les matériaux sont vérifiés, reconditionnés, étiquetés et vendus sur leur site Internet à prix solidaires. Cela fait les affaires de clients particuliers, mais aussi de certains professionnels.

Des matériaux prêts pour une nouvelle vie

Portes, fenêtres, interrupteurs, tableaux électriques, lavabos, radiateurs, panneaux solaires…, tous sont prêts pour une nouvelle vie. Les bénéfices de la démarche sont multiples: "réduction des déchets, préservation des ressources et relocalisation de l’économie", détaille Olivier Hirigoyen. Des valeurs et des techniques que l’équipe enseigne. "C’est notamment pour ce volet sensibilisation que nous avons reçu une aide de 90000 euros de la Région Nouvelle- Aquitaine", se réjouissent les fondateurs. Une somme qui leur a permis d’acquérir du matériel (camion, engin de manutention, outillage…), mais aussi de créer un temps plein dédié à la pédagogie. Ainsi, ils ont pu recevoir, sur deux jours, les élèves ingénieurs de l’ISABTP. "Étudiants en 5e année, ils n’avaient jamais entendu parler du réemploi des matériaux dans la construction." La démarche les a tellement séduits que l’opération sera renouvelée l’an prochain.

En trois ans d’existence, Patxa’Ma a fait du chemin et connaît une activité en pleine croissance. Une augmentation de la demande générée par la crise Covid-19 et la pénurie des matériaux, mais aussi la nouvelle réglementation RT 2020. Celle-ci calcule l’indice carbone de chaque nouvelle construction. "Les matériaux issus du réemploi étant comptabilisés à 0 pour l’indice carbone, la demande est de plus en plus forte", résume Olivier Hirigoyen.

Innovons aujourd'hui, Explorons demain