Vous naviguez en mode anonymisé, plus d’infos

J'ai compris !

Vous trouverez ici la navigation.

NOA est là pour vous aider et répondra à toutes vos questions 😀.

Fermer
Je suis Noa !

Le Lionbot de la Région Nouvelle-Aquitaine

Actualité

Agriculture : une feuille de route régionale biocontrôle et biosolutions

Temps de lecture 5 minutes

Les élus régionaux ont adopté une feuille de route biocontrôle et biosolutions pour la période 2022 - 2026. La Région souhaite ainsi accélérer la transition agroécologique, travailler de façon intégrée entre les filières agricoles végétales et animales, soutenir l’innovation et renforcer le tissu économique régional.

Publié le Lundi 7 février 2022
  • #Agriculture
  • #Bio
  • #Entreprise
  • #Exploitant

Le passage à l'agroécologie passera par la sortie des pesticides et la diminution des antibiotiques de synthèse. La Région Nouvelle-Aquitaine souhaite ainsi accompagner les agriculteurs dans cette démarche et leur proposer des solutions techniques, dans le cadre notamment de sa feuille de route pour la transition écologique et énergétique Néo Terra.

Depuis 2019, elle est donc engagée en faveur du biocontrôle et des biosolutions avec la création du cluster "Biocontrôle et biosolutions pour les filières végétales et animales" et en parallèle, dans le domaine vitivinicole, le projet VITIREV dont l'ambition est de transformer la filière néo-aquitaine pour une responsabilité sociétale et environnementale plus forte.
Par ailleurs, les démarches en faveur du biocontrôle et des biosolutions se multiplient sur le territoire régional et une démarche de stratégie nationale a été publiée en novembre 2019. Les Régions y sont clairement identifiées comme parties prenantes en tant que partenaires financiers et relais d’informations pour l’accompagnement des entreprises dans le développement et l’industrialisation de nouveaux produits innovants.

Biocontrôle et biosolutions : qu'est-ce que c'est ?

Le biocontrôle est un ensemble de méthodes de protection des plantes utilisant des mécanismes naturels qui repose sur une gestion des populations de ravageurs (insectes provoquant des dégâts sur les cultures et limitant les rendements) plutôt que sur leur éradication.

Les biosolutions englobent les produits de biocontrôle ainsi que les biostimulants, les biofertilisants et bioadjuvants, destinés au monde végétal, mais également les produits nutritionnels destinés à l’élevage, afin d’améliorer la santé des animaux et réduire l’utilisation des antibiotiques.

Devenir la Région leader sur le biocontrôle et les biosolutions

Dans ce contexte et alors que cette thématique du biocontrôle et des biosolutions sont à la croisée de nombreuses compétences régionales (recherche et enseignement supérieur, start-up, agriculture, forêt, éducation/formation, performance industrielle, environnement..), les élus, réunis en séance plénière, ont voté ce lundi 7 février 2022, la feuille de route régionale. Elle permettra d’amplifier et de coordonner davantage les actions menées par l’ensemble des acteurs, d’accompagner les initiatives prometteuses et d’encourager les mutualisations pour une meilleure efficacité.
Elle concerne l’ensemble des filières végétales et animales, autour de deux objectifs :

Développer un tissu économique dynamique d’acteurs des biosolutions

La Région souhaite accueillir un maximum de démarches innovantes dans un écosystème régional de recherche et d’innovation dynamique : centres de recherche, centres techniques agricoles, industriels des produits de biocontrôle et biosolutions, coopératives, distributeurs et producteurs, réseau des chambres d’agriculture, laboratoires de recherche privés et publics, autres organismes de transfert.

Le conseil régional vise ainsi une augmentation de chiffre d’affaires de 25 % par an, sur le nombre total des industriels producteurs de biosolutions de son territoire, pour atteindre 18 milliards d’euros en 2026.
Les entreprises productrices de biosolutions représentent en Nouvelle-Aquitaine environ un millier d’emplois ; l'objectif est d’atteindre 1 500 salariés sur ce secteur en 2026, soit une augmentation de 50%.

Favoriser la sortie des pesticides et accompagner la transition agroécologique

A travers cette feuille de route, la Région Nouvelle-Aquitaine vise à accélérer la réduction de l’utilisation des pesticides et des antibiotiques pour les filières animales, et répondre ainsi aux enjeux qui s’imposent aujourd’hui à l’agriculture (résistance des bioagresseurs à certaines catégories de principes actifs, pollutions des sols et des eaux, attentes sociétales fortes) tout en assurant la compétitivité et la durabilité de ce secteur clé de l’économie régionale.

Aujourd’hui, 13% des produits de protection des plantes achetés en Nouvelle-Aquitaine sont des produits de biocontrôle et de biosolutions, la Région a pour ambition de doubler ce taux à 25% en 5 ans.

Quatre axes stratégiques et 25 actions structurantes

Les objectifs de la feuille de route se traduisent en quatre axes stratégiques, déclinés en 25 actions structurantes, pilotées par différents acteurs de l’écosystème régional :

  • fédérer les acteurs, améliorer leur coordination et les interfaces possibles en développant des outils spécifiques via le Cluster,
  • mobiliser la recherche pour trouver de nouvelles matières actives, de nouveaux process…
  • accompagner les entreprises depuis l’élaboration de leur stratégie d’innovation jusqu’à leur développement industriel, en passant par la construction des dossiers de demandes d’homologation pour réussir la mise en marchés de leurs produits,
  • déployer les solutions éprouvées au sein des exploitations agricoles de Nouvelle-Aquitaine pour réussir la transition agro-écologique.

Lire la feuille de route Nouvelle-Aquitaine biocontrôle et biosolutions :

Innovons aujourd'hui, Explorons demain