Vous naviguez en mode anonymisé, plus d’infos

J'ai compris !

Vous trouverez ici la navigation.

NOA est là pour vous aider et répondra à toutes vos questions 😀.

Fermer
Je suis Noa !

Le Lionbot de la Région Nouvelle-Aquitaine

Actualité

Candidatez à l'appel à projets Tourisme, Culture et Numérique 2023

Temps de lecture 14 minutes

L'édition 2023 de l'appel à projets Tourisme, Culture, Numérique est ouverte. Candidatez avant le 31 mai prochain pour bénéficier d'un soutien à l’expérimentation de nouveaux services, produits et offres touristico-culturels. Le dispositif est ouvert aux acteurs touristiques, culturels et numériques : associations, entreprises, collectivités... Découvrez la teneur des projets soutenus, avec un aperçu des lauréats 2022.

Publié le Jeudi 24 novembre 2022
  • #Manifestations culturelles
  • #Numérique
  • #Tourisme
  • #Association
  • #Collectivité territoriale
  • #Entreprise

L’appel à projets Tourisme, Culture et Numérique accompagne la relance économique et sociale de la filière culturelle et patrimoniale en soutenant l’innovation numérique comme facteur renforçant l’attractivité des destinations touristiques de Nouvelle-Aquitaine.

Le dispositif proposé par la Région vise à :

  • encourager les collaborations et processus d’expérimentation entre professionnels de la culture, du tourisme et de la filière numérique comme vecteurs de capitalisation et de valorisation des compétences, des savoir-faire et des usages inter-filières ;
  • conforter et pérenniser l’activité économique et sociale des associations et entreprises culturelles grâce au développement et à l’expérimentation de nouveaux services, produits et offres touristico-culturels ;
  • consolider et développer un tourisme culturel responsable et de proximité.

Les élus régionaux ont voté le lancement d'une nouvelle session de l’appel à projets "Tourisme, Culture et Numérique" selon les mêmes modalités que l’édition 2022. Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 31 mai 2023

Découvrez les lauréats 2022

8 lauréats ont été soutenus par la Région Nouvelle-Aquitaine en 2022 pour leurs projets déposés dans le cadre de l’appel à projets "Tourisme, Culture et Numérique" :

Création de parcours de tourisme mémoriel «entre les lignes»

Projet proposé par l'association GHRESAC (Groupe de recherche historiques et de sauvetages archéologiques du castillonnais).

Elle a pour ambition de créer deux premiers parcours numériques et artistiques aux alentours de la ligne de démarcation relative à la seconde guerre mondiale.
Ces parcours visent à favoriser un tourisme mémoriel éducatif, interactif et de proximité. Chaque parcours se décomposera en 10 à 12 étapes et sera construit sur deux axes principaux :

  • utilisation de la réalité augmentée pour enrichir le contenu des stèles commémoratives et de lieux emblématiques du conflit,
  • création de deux fresques collectives et intergénérationnelles par parcours, via des ateliers associant des groupes scolaires et les collectivités locales concernées. Ces fresques seront réalisées sous la direction d'artistes locaux reconnus.

Deux territoires sont partenaires de cette expérimentation : la commune de Castillon la Bataille et la communauté de communes Isle et Crempse en Périgord.

Création de 10 parcours sonores

Projet proposé par l’association Radio Vassivière.

Elle envisage de valoriser 10 circuits de randonnée existants au sein de trois territoires différents (Lac de Vassivière, Parc de Millevaches et GR 89) en créant une première série de balises sonores.
Les balises proposeront des points d'écoute le long de ces circuits pour enrichir la vision du paysage traversé. A chaque point d'écoute, trois approches différentes seront proposées au randonneur (historique, artistique, naturaliste, économique, fiction...) lui permettant de découvrir le paysage sous de nouveaux angles par des formats audio courts à écouter directement, via un QR code ou sur la webapp téléchargée gratuitement en amont de la balade.

Création d’un Pass évasion

Projet proposé par la société CibleR.

Elle souhaite expérimenter le Pass évasion du tourisme durable, un dispositif numérique qui a pour vocation de valoriser les activités de culture et de tourisme durable auprès des vacanciers de Nouvelle-Aquitaine en distribuant des bons d'achat 100% digital à utiliser exclusivement pour des activités culturelles.
L'expérimentation du Pass évasion sera menée en partenariat avec SIBLU, acteur phare de l'hôtellerie de plein air en Nouvelle-Aquitaine, et notamment autour de 7 établissements de vacances sur les territoires des Landes et de la Gironde.

Expérimentation d’un village géodésique itinérant

Projet proposé par les collectifs Or normes, composé d'artistes, de techniciens et développeurs qui collaborent à des créations transmédia.

Ce projet consiste en la création d'un village de 6 dômes géodésiques de tailles différentes qui hébergera à la fois une œuvre artistique immersive, un lieu de fabrication et de médiation. Il s’installera dans les centres bourgs du Haut Limousin pour une durée d'une semaine par commune partenaire.

Le village itinérant est directement en lien et en résonance avec la Maison natale de Jean Giraudoux de Bellac (maison musée numérique). Il sera également un lieu de fabrication et de médiation : tout au long de la semaine des ateliers et workshops autour de la scénographie, du théâtre optique, d'incrustation sur fond vert, etc., seront proposés aux habitants et aux touristes au sein des différents dômes géodésiques.

Création d’un parcours de découverte numérique du village de Masgot

Projet proposé par l’association Les amis de la pierre de Masgot.

Ce lieu insolite est l'œuvre de François Michaud, paysan-tailleur de pierres du XIXe siècle, qui a exercé sa passion au cœur de son hameau (encore habité aujourd’hui) et l'a orné de sculptures uniques. L'association anime depuis près de 30 ans le site, en proposant une programmation culturelle qui comprend des visites, des manifestations et des ateliers de sculpture.

Le projet consiste en la création d'un parcours de découverte numérique sous forme de visite ludique qui comprendra, entre autres, de la réalité augmentée, des prises de vues 360°, des modélisations 3D et des mini-jeux.

Les mémoires de Royan

Projet proposé par l’association Echancrures, organisateur des expositions au centre d'art contemporain de Royan.

Ce projet s’articule autour :

  • du développement, la numérisation et l'indexation d'une base de données constituée d'archives iconographiques et audiovisuelles sur la ville de Royan. Cette base de données sera constituée notamment à partir d'un échantillon des documents numérisés sélectionnés auprès des partenaires du projet (Musée de Royan, archives du service Patrimoine, du service Communication, de l'Office du Tourisme de la Communauté d'Agglomération de Royan, association Artichem, Editions Bonne-Anse, etc.)
  • de la conception et la réalisation par le collectif d'artistes SLIDERS_lab d'une exposition dans plusieurs sites remarquables sur l'agglomération de Royan, composée d'installations artistiques prenant cette base de données comme matière et utilisant les technologies numériques. La médiation des expositions est également confiée à des jeunes issus d'une coopération avec la Mission Locale du Pays Royannais.

Création de balades sonores Vira & Vasa

Projet proposé par l'entreprise de production audiovisuelle MAMAOUIE Productions.

Elle souhaite proposer aux territoires touristiques du sud des Landes, des expériences audio originales et immersives pour les familles avec des enfants de 5 à 12 ans via une application mobile gratuite.
L'expérience se vit en deux moments sonores distincts : une histoire de fiction à écouter chez soi, racontée sur la base d'un scénario original écrit sur mesure avec et pour chaque commune partenaire en fonction des éléments qu'elle souhaite mettre en valeur (inspirée de faits réels, de l'histoire, du patrimoine, d'un personnage emblématique local), et d'un parcours thématique sonore balisé avec des indices à trouver in situ.
Les parcours seront proposés uniquement en mobilité douce (marche, vélo, canoë...) et respectueux de l'environnement.
Les thèmes et les parcours seront co-construits avec les 6 communes partenaires du territoire d'expérimentation (Saint-Vincent-de-Tyrosse, Moliets-et-Maâ, Seignosse, Orx, Vieux Boucau, Soustons, le circuit de Saubusse est déjà développé) et avec le soutien de l'office de tourisme.

Création de 30 webtoons expérimentaux

Projet proposé par la société Studio de création Tallon.

En partenariat avec l'Office de Tourisme de La Rochelle, elle envisage la création et la production de 30 webtoons, destinés à la promotion de parcours touristiques, de lieux et personnages emblématiques, à forte valeur culturelle ou historique de l'agglomération de La Rochelle et du département de Charente-Maritime, auprès du jeune public.
Un webtoon est une bande dessinée numérique qui ne se lit pas en planche mais en lecture verticale (scrolling), par épisodes assez courts (2mn de lecture). Le recours au webtoon permet une lecture en autonomie à deux niveaux : soit rapide et ludique, soit plus en profondeur, avec une mémorisation plus poussée de connaissances.
Le webtoon pédagogique privilégie la curiosité et l'éveil culturel des lecteurs, en leur faisant découvrir des univers et des concepts, des sites patrimoniaux parfois éloignés de leurs affinités.

Zoom sur le projet CityToon

Trois questions aux créateurs de Citytoon
Logo Citytoon
Olivier Lebleu / François Tallon / Olivier Sieber Scénariste & responsable écriture / Auteur et illustrateur & responsable artistique et technique / Gestion du projet
Qui êtes-vous ? Quel est votre parcours qui vous a conduit à la publication de webtoon ?

Olivier Lebleu : Écrivain multi-médias, je fus contacté début 2022 par Olivier Sieber qui souhaitait mobiliser des créatifs pour acclimater la technologie du webtoon à La Rochelle. Découvrant ce principe de "bande défilée" destinée au jeune public, j’ai vu passer en parallèle l’appel à projets de la Région "Tourisme, Culture et Numérique 2022" – euréka ! Et si nous développions des webtoons touristiques ?

François Tallon : Formateur, illustrateur et auteur, je réalise des projets de communication (généralement ancrés dans la BD) à caractère informatif, didactique, grand public, jeunesse ou corporate... comme, des recommandations pour prendre le bus en BD, les consignes de sécurités dans l’industrie, ou des bandes dessinées liées à l’environnement ou la santé... Mon actualité : le tome 2 de la trilogie « Héritage d’une passion » qui raconte en BD le monde passionnant des Porsche refroidies à air. C’est également la rencontre avec Olivier Sieber, esthète, fin connaisseur de la Corée, qui a déclenché et accéléré la mise en œuvre du projet commun autour du webtoon, d’abord par une masterclass, puis le développement de citytoon. C’est au cours de la promotion d’un album que j’ai croisé Olivier Sieber, ensuite, tout débute par un constat : les nouvelles générations, beaucoup plus digitales, semblent moins adeptes du format papier et il est important d’emboiter le pas au succès international du webtoon coréen.
Avec la plume d’Olivier Lebleu, l’appétence des 2 Oliviers pour la grande histoire et ses nombreuses anecdotes et personnalités, mon expertise sur la pédagogie en bd, nous avions toutes les compétences pour lancer Citytoon ! Ce projet a d’autres ambitions : c’est également, un laboratoire, une expérience collective et une vraie mission : élargir le lectorat des webtoons en adaptant le storytelling et le graphisme à des auteurs et lecteurs de bandes dessinées plus classiques et de toutes générations (et dans notre cas rochelais), mais aussi nourrir les fans d’univers manga et manhwa avec des histoires et dessins "nouveaux" pour eux !

Olivier Sieber : C'est au cours de mon séjour de 10 ans au Cambodge et au Vietnam passé à créer et diriger plusieurs chaines de Télévision locales que j'ai pu collaborer avec les Coréens du Sud et ainsi découvrir la créativité et la popularité de l'Hallyu coréenne grâce à la K pop, aux K-dramas et surtout aux webtoons. A mon retour en France, je me suis rendu compte que le webtoon venait d'y arriver grâce à plusieurs entreprises coréennes spécialisées qui cherchaient à développer des webtoons typiquement français. Le webtoon m'intéressait surtout comme un nouveau moyen de communication plus professionnel et pédagogique destiné aux jeunes plutôt qu'uniquement distractif et c'est ce que j'ai commencé à promouvoir auprès des lycées, institutions et entreprises rochelaises tout en rencontrant les dessinateurs, illustrateurs et scénaristes locaux afin de les encourager à devenir de futurs créateurs de webtoons.
J'ai eu la chance de rencontrer François Tallon, illustrateur et formateur bien connu de la Rochelle qui lui connaissait déjà les webtoons et qui m'a proposé d'organiser une master class d'initiation et de formation technique en invitant des créateurs professionnels français ce qui fût fait en mai 2022 à la Maison des Ecritures de La Rochelle. A l'issue de la master class à laquelle ont participé plusieurs créateurs et étudiants rochelais, Olivier Lebleu, écrivain et scénariste rochelais déjà auteur de nombreux ouvrages, a décidé d'apporter toute sa créativité et son talent à notre équipe nous permettant ainsi de développer notre promotion locale et de pouvoir répondre immédiatement à l'appel à projets lancé par la Région Nouvelle-Aquitaine. Au même moment, le directeur de l'Office du Tourisme de La Rochelle venait lui aussi d'exprimer son intérêt pour ce nouveau moyen de communication qui permet de promouvoir les attraits touristiques de l'agglomération de La Rochelle auprès des jeunes. Citytoon prenait son envol !

Votre découverte avec le genre ? Quels titres ou initiatives ont retenu votre attention ?

OL : La technique en elle-même m’a immédiatement intéressé de par son potentiel, mais je dois dire qu’aucun webtoon actuel ne m’a véritablement passionné sur le long terme. Soit parce que le contenu (de fiction) me paraît indigent, soit parce que la forme ne me séduit guère.
Avec notre webtoon touristique, je ne m’en sers pas pour assouvir un besoin personnel d’expression, je me mets au service d’un sujet réel, historique et cela me comble davantage.

FT : Les expériences numériques depuis le turbo média et des projets comme Phalleina ou le dernier Gaulois m’avaient déjà aiguillé vers cette lecture en "bandes défilées", et à l’instar de Scott Mc Cloud, j’étais persuadé que ce type de média avait un réel potentiel. 10 ans passent et la Corée (avec ces romances, graphismes formatés et intrigues stéréotypées) a rapidement cannibalisé le médium et a réussi à développer une narration adaptée et à construire le modèle économique pertinent associé… et qui reste à suivre ! Dans le foisonnement de ces créations, le découpage, l’univers et les ambiances découverts dans Solo leveling, ou les traditions d’Olympe, et pour les productions françaises : Sex Drug and ReR, Samourawaï, sont vraiment intéressants ; les explorations comme celles d’André Valente sont aussi enthousiasmantes et de nombreuses autres initiatives originales sont en cours… J’ai l’impression qu’enfin, les auteurs (et autrices) s’affranchissent de plus en plus, et de mieux en mieux , du "gaufrier" et de la case et ils optimisent les possibilités narratives du webtoon.

Pourquoi avoir choisi ce format pour revisiter des anecdotes historiques au niveau régional ?

OL : C’est un support novateur, qui permet de créer un nouveau médium et de toucher le public ciblé des 15-25 ans. Il est temps d’apporter de la maturité au webtoon, en diversifiant ses formes et en dopant ses contenus. Je suis convaincu que bientôt, l’âge de la cible ne se posera plus et que tout le monde acceptera le webtoon comme un support de communication comme un autre.

FT : Comme le dit Olivier, on est vraiment sur un support novateur et pour l’instant adapté à un public adolescent (adulescent maintenant ?), ce jeune public semble rencontrer des difficultés à sortir de son univers numérique et investir des nouveaux sujets tels les territoires touristiques et historiques. Utiliser une narration sur mobile (disponible aussi lors de la visite sur site) et surtout nouvelle pour le sujet, est pour nous très intéressant pour attirer ce public sur de "l’Histoire vraie"… C’est également un moyen de s’approprier le média et de lui donner, sans prétention, des lettres de noblesses, en convoquant des auteurs traditionnels et des experts historiques…

main tenant un téléphone affichant l'application Citytoon

Innovons aujourd'hui, Explorons demain