Vous naviguez en mode anonymisé, plus d’infos

J'ai compris !

Vous trouverez ici la navigation.

NOA est là pour vous aider et répondra à toutes vos questions 😀.

Fermer
Je suis Noa !

Le Lionbot de la Région Nouvelle-Aquitaine

Contenu BPI
Encyclopédie de l'entreprise
La micro-entreprise (régime auto-entrepreneur)

Comment payer ses cotisations lorsque l'on est micro-entrepreneur (auto-entrepreneur) ?

Depuis 2016, le paiement de vos cotisations sociales doit s'effectuer mensuellement. Toutefois, vous pouvez demander à déclarer et à payer trimestriellement vos cotisations.  
Cette demande doit être effectuée soit 1 mois avant la date à laquelle vous serez soumis au régime micro-social, soit lors de votre déclaration d'activité au centre de formalités des entreprises (CFE). Elle est valable pour une année civile et est reconduite tacitement l'année suivante.

A quoi cotisez-vous en tant que micro-entrepreneur ?

En tant que micro-entrepreneur, vous êtes affiliés au régime général de la sécurité sociale des indépendants et vous êtes soumis, selon un taux qui varie en fonction de votre secteur d’activité, aux cotisations et contributions sociales suivantes : 

  • l’assurance maladie / maternité 
  • la cotisation complémentaire d’indemnité journalière 
  • la CSG et la CRDS 
  • les allocations familiales 
  • la retraite de base et la retraite complémentaire obligatoire 
  • le régime d’invalidité et décès 

Vous êtes en outre soumis à :  

  • la contribution à la formation professionnelle 
  • et, si vous êtes artisan ou commerçant, à la taxe pour frais de chambre consulaire  

Les micro-entrepreneurs peuvent voir leurs taux de cotisations sociales réduits s’ils bénéficient de l’Acre. La demande d’aide doit être adressée à l’Urssaf, via un formulaire dédié à télécharger, soit au moment du dépôt du dossier de création, soit au plus tard dans les 45 jours suivants ce dépôt. 

A quelle date faire cette déclaration et ce paiement ?

  • La 1re déclaration et le 1er paiement

En cas de déclaration et de versement mensuel

La 1re déclaration de chiffre d'affaires et le 1er paiement de cotisations porteront sur le chiffre d'affaires encaissé au cours du 1er mois d'activité et des 3 mois suivants. Ils seront à effectuer le dernier jour du mois qui suit cette période.

Par exemple :

Début d'activité

Date de déclaration et de paiement

Janvier 2021

31 mai 2021

Février 2021

30 juin 2021

Mars 2021

31 juillet 2021


En cas de déclaration et de versement trimestriel

La 1re déclaration de chiffre d'affaires et le 1er paiement de cotisations porteront sur le chiffre d'affaires encaissé au cours du 1er trimestre d'activité et du trimestre civil suivant. Ils seront à effectuer le dernier jour du mois qui suit cette période.

Par exemple :

Début d'activité

Date de déclaration et de paiement

Entre le 1er janvier et le 31 mars 2021

31 juillet 2021

Entre le 1er avril et le 30 juin 2021

31 octobre 2021

Entre le 1er juillet et le 30 septembre 2021

31 janvier 2022

  • Les déclarations et paiements suivants

En cas de déclaration et de versement mensuel

Ils s'effectueront 30 jours après le mois concerné.

Par exemple :

Mars 2021

30 avril 2021

Juin 2021

31 juillet 2021

 En cas de déclaration et de versement trimestriel

Ils s'effectueront 30 jours après le trimestre concerné, soit les 30 avril, 31 juillet, 31 octobre et 31 janvier.

Par exemple :

1er trimestre 2021

30 avril 2021

2e trimestre 2021

31 juillet 2021

A noter : toute modification de la périodicité du paiement des cotisations sociales ne peut être effectuée que pour une année entière.

  • Calculez vos charges sociales et déterminez leur date de paiement 

Cet outil vous permet de calculer le montant de vos charges sociales en fonction de votre activité et du chiffre d'affaires déclaré et de connaître leur date limite de paiement.

Accéder à la calculatrice

Comment déclarer et régler ?

Tous les mois, ou, si vous en faites la demande, tous les trimestres, 

  • vous déclarez à l'Urssaf le montant du chiffre d'affaires réalisé le mois ou, sur option, le trimestre précédent,
  • le montant de vos cotisations sociales est calculé, 
  • vous réglez la somme correspondante en ligne.

La déclaration est obligatoire même si votre chiffre d'affaires est nul.

Si vous avez opté pour le versement fiscal libératoire de votre impôt sur le revenu (IR), vous devez adresser en même temps le montant de l'IR à payer. Pour rappel, l’option pour le versement libératoire est à exercer au plus tard le 30 septembre pour s’appliquer à compter du 1er janvier de l’année suivante ou, pour les nouveaux micro-entrepreneurs, au plus tard le dernier jour du 3e mois suivant celui de l’immatriculation.  

Depuis 2019, la déclaration de chiffre d’affaires ainsi que le paiement des cotisations et contributions sociales des auto-entrepreneurs doivent être effectués en ligne sur le site www.autoentrepreneur.urssaf.fr ou sur l'application "Autoentrepreneur Urssaf".
Le non-respect de cette obligation entraîne une majoration de 0,2 % du montant des sommes dont la déclaration ou le paiement a été effectuée par une autre voie.

AEConnect

En 2021, l’Urssaf met à disposition des micro-entrepreneurs la possibilité de déclarer et payer leurs cotisations via une plateforme de tierce déclaration. Les plateformes habilitées par l’Urssaf pour la tierce déclaration sont reconnaissables grâce à la présence du logo AE Connect.

Comment déterminer la nature de votre chiffre d’affaires (BIC ou BNC) ?

Si votre activité est commerciale ou artisanale : le chiffre d’affaires relève de la catégorie des BIC (bénéfices industriels et commerciaux).
Si votre activité est libérale (dépendant de la Cipav ou profession libérale non réglementée) : le chiffre d’affaires (recettes) relève de la catégorie des BNC (bénéfices non commerciaux).

Que se passe-t-il si vous ne déclarez pas de chiffre d'affaires ?

  • Si le chiffre d'affaires (CA) réalisé n'a pas été déclaré à l'échéance prévue, vous serez redevable d'une pénalité de retard d'un montant égal à 1.5 % du plafond mensuel de la sécurité sociale (soit 51,42 € en 2021) pour chaque déclaration non souscrite. La pénalité est appliquée même en l'absence de cotisations dues.
  • Si une ou plusieurs déclarations de CA n'ont pas été effectuées au 31 décembre N+1, vos cotisations sont calculées sur une base forfaitaire par les organismes sociaux.

Cette base forfaitaire de calcul sera le CA maximum réalisable sous le régime fiscal de la micro-entreprise, ramené au trimestre ou au mois en fonction de la périodicité que vous aurez choisi et ce, par déclaration manquante.
Les cotisations ainsi calculées seront majorées de 15 % ou de 5 % selon la périodicité applicable, par déclaration manquante.
Vous serez informé par l'administration des cotisations sociales à payer au titre de ces déclarations manquantes dans le mois qui suit la date limite de déclaration. Si le CA relatif à ces déclarations est communiqué, après cette notification, les cotisations dues feront l'objet d'une régularisation mais vous serez redevable d'une pénalité pour déclaration tardive égale à 3 % du montant des cotisations dues. Cette pénalité peut faire l'objet d'une remise partielle ou de sursis à poursuites sous conditions.

Cette base forfaitaire de calcul des cotisations sociales est prise en compte, en plus des déclarations que vous aurez régulièrement effectuées, pour déterminer un éventuel dépassement de seuil de chiffre d'affaires. En cas de dépassement de seuil dans ce cas, vous ne disposerez alors que d'un mois pour contester et produire les déclarations manquantes.

  • Par ailleurs, si pendant plus de 2 ans (soit 24 mois civils ou 8 trimestres civils consécutifs), le chiffre d'affaires (ou les recettes) déclaré est nul, vous perdez le bénéfice de ce régime. À réception de la notification par lettre recommandée avec accusé de réception, vous disposez d'1 mois pour contester cette décision ou produire les déclarations manquantes. Au-delà de ce délai, vous serez exclu du régime micro-social, même en cas de régularisation des cotisations.

Opter pour le paiement volontaire de cotisations sociales minimales

Si le chiffre d’affaires que vous réalisez est faible, vous avez la possibilité de demander à payer des cotisations minimales afin de disposer d'une meilleure protection sociale. Cela vous permet notamment de valider des trimestres de retraite et de bénéficier d’une couverture en cas de maladie. 

La demande est à adresser sur autoentrepreneur.urssaf.fr au plus tard :

  • le dernier jour du 3e mois qui suit la création pour une application à la date de création
  • le 31 décembre de l’année en cours, si vous êtes déjà en activité. Vos cotisations et contributions sociales seront alors calculées selon les dispositions de droit commun au 1er janvier de l’année civile suivante. 

Textes de références

Article R613-7 et s. du Code de la sécurité sociale 
Article R133-30-1 et s. du Code de la sécurité sociale 

Innovons aujourd'hui, Explorons demain