Fermer
Je suis Noa !

Le Lionbot de la Région Nouvelle-Aquitaine

Actualité

Biodiversité : redonner la place aux haies

Temps de lecture 4 minutes

Longtemps considérées comme gênantes, les haies, qui jouent un rôle majeur en matière d’environnement, reprennent peu à peu leur place dans nos campagnes grâce à l’association Prom’Haies qui milite depuis trente ans pour leur réimplantation.

Publié le Vendredi 24 juillet 2020
  • #Agriculture
  • #Néo Terra
  • #Biodiversité
  • #Exploitant

L’objectif de l’association Prom’Haies est de redonner la place aux haies et aux arbres champêtres par des actions d’information, de plantation et d’accompagnement. Une ligne de conduite pour les 13 salariés de l’association, face à l’importance du maintien et du développement de ces écosystèmes.

« Ils répondent, en effet, à des fonctions d’intérêt général pour les territoires, souligne Jacqueline Ajer, présidente de l’association. Ils préviennent l’érosion des sols et favorisent leur qualité. Ils accueillent la biodiversité, protègent le bétail des vents, évitent le ruissellement des eaux pluviales. Ils contribuent aussi à la beauté des paysages et profitent à leurs propriétaires pour le bois et les fruits qu’ils procurent. »

Le bienfait des haies

2 millions d’arbres plantés, soit 2 000 km de haies réintroduites, des milliers d’habitants et de nombreux acteurs sensibilisés à l’importance de l’arbre et de la haie dans nos campagnes… Ces chiffres illustrent à eux seuls l’importance des actions menées depuis trente ans par l’association Prom’Haies en Nouvelle-Aquitaine.

Pourtant longtemps considérées comme une gêne pour l’agriculture intensive, les haies ont, dans les années 1970-1980, peu à peu été supprimées de nos campagnes. C’est à cette période– en 1989 – que l’association est née, en réponse à une énième agression sur les paysages : l’arrachage de 200 km de haies pour permettre la mise en 2 x 2 voie de la Nationale 10 dans les Deux-Sèvres. 

Créée par des habitants et techniciens forestiers, Prom’Haies a alors permis de mettre en place, avec le soutien du Conseil général des Deux-Sèvres, les premières mesures compensatoires de plantation.

Une prise de conscience grandissante

Depuis, soutenue par la Région Nouvelle-Aquitaine, elle ne cesse d’essaimer ses actions au niveau régional sur les quatre départements de Poitou-Charentes, mais aussi au-delà avec l’ouverture en 2018 d’une antenne en Dordogne.

Une de ses grandes missions est de sensibiliser les agriculteurs. « Ce qui passe également par de l’accompagnement, souligne Françoise Sire, directrice de l’association. Nous apportons des conseils sur les aspects juridiques, techniques, pour le choix des espèces en fonction du sol et de l’objectif (agronomique, production de bois, auxiliaires pour les cultures et les vergers…), ainsi que pour la gestion et la conservation des haies anciennes. »

Les collectivités, les habitants et le milieu scolaire sont également des cibles privilégiées. Tout un travail d’information sur l’intérêt de la haie, de l’arbre et de l’agroforesterie est réalisé ainsi que l’organisation de nombreux chantiers collectifs de plantations en privilégiant les espèces locales.

Autre action : l’innovation, par la mise en œuvre d’expérimentations, par exemple sur le paillage, mais aussi pour anticiper les impacts du changement climatique. En outre, Prom’Haies accompagne les politiques publiques via le réseau national AFAC Agroforesterie dont elle assure la présidence. « Les mentalités commencent à évoluer, il y a une prise de conscience de l’importance de ces écosystèmes. Prom’Haies est là pour accompagner ce mouvement d’avenir », conclut la présidente.

Logo Néo Terra
En accord avec Néo Terra

Les actions de l’association Prom’Haies s’inscrivent parfaitement dans la feuille de route régionale Néo Terra.

Découvrir Néo Terra

Innovons aujourd'hui, Explorons demain